La mise en place d’une stratégie de contenu passe souvent par la mise en ligne d’articles web. Or ne peut approcher la rédaction d’un article web de la même façon qu’un article de presse écrite. Voici donc quelques astuces de content marketing pour savoir comment écrire pour le web.

 

La rédaction web a son propre style

Dans le cadre du content marketing, le style rédactionnel du web se veut « droit au but ». C’est pourquoi, il faut privilégier :

  • Les phrases courtes de préférence
  • Les effets stylistiques sans ambiguïté et accessible à tous
  • Les phrases incitatives qui commencent par des verbes d’action
  • L’interpellation de l’internaute
  • Une syntaxe simple et claire
  • Une idée par paragraphe
  • L’idée forte de l’article doit être dans le titre
  • Des puces et des numéros pour mettre en avant les énumérations.
  • Une longueur de texte entre 1000 et 2000 caractères. Certains pensent que les articles de 1500 caractères sont mieux référencés mais à ce jour rien ne le prouve.
  • La mise en gras des mots importants (simplifie la lecture en diagonale)
  • Un texte aéré. Privilégier plusieurs paragraphes courts plutôt qu’un long paragraphe « bloc de texte ».
  • Un langage courant et accessible

A éviter :

  • Les termes techniques, le jargon sauf si vous vous adressez à un public de techniciens ou d’initiés
  • De dépasser les 2000 caractères
  • De laisser des fautes d’orthographe. Ne pas hésiter après relecture, de faire appel à un outil de correction grammaticale tel que « bon patron »
  • De souligner le texte pour le mettre en avant car cela fait référence au lien menant à une autre page. Il vaut mieux le mettre en gras

Ajoutez de la profondeur à votre rédaction web

Pour toute stratégie de contenu, cela fait référence au fait d’intégrer des liens sur les termes clés afin de permettre à l’internaute d’approfondir son étude d’un thème.

Le maillage interne ainsi que les ancres (les mots clés qui portent les liens) sont extrêmement importants. Le dosage de liens internes doit être naturel et surtout pensé pour l’intérêt de l’internaute.

La profondeur d’un article est importante puisqu’elle contribue à son bon référencement.

 

Enrichissez votre contenu

Qu’est-ce qu’un contenu enrichi ?

On entend ici un contenu qui est enrichi par des images, des vidéos, des infographies, et d’autres formats de communication qui enrichissent le propos.

 

En content marketing, un contenu enrichi est important parce qu’il contribue au partage de l’article. Une image éloquente à la « Une » d’un article attire davantage l’attention lorsque ce dernier est partagé. Il en va de même pour une vidéo ou pour une infographie. Ces derniers formats doivent illustrer les propos tenus ou apporter un éclairage spécifique.

 

Voici quelques outils (gratuits) utiles :

  • Piktochart pour réaliser des infographies sans être graphiste
  • Canvas pour des encarts d’image aux dimensions des plateformes de réseaux sociaux
  • Picmonkey pour réaliser des images très esthétiques
  • Meme generator, pour générer un mème dans le ton de l’article

 

Optimisez votre article pour le SEO

Lorsque l’on a évalué l’intérêt de la thématique sur le web, on est en mesure de déterminer les mots clés que l’on souhaite mettre en avant dans l’article. Attention, il ne faut pas truffer votre article de mots clés. Pour un bon référencement rien de mieux qu’un dosage naturel.

 

Structure de l’article

Une fois l’article rédigé, il est important de s’assurer que les mots clés sont bien présents et qu’ils respectent la hiérarchisation souhaitée et le dosage voulu.

Premiers emplacements à vérifier

Titre de l’article. (Il servira de balise title => 73 caractères max)

Chapô (les 156 premiers caractères serviront de méta description)

H2

h3

H2

h3

Logiquement les paragraphes doivent également comporter ces mots clés. Cependant, il doit s’agir d’un dosage naturel. Assurez-vous également que les images ou vidéos ont leur contenu Alt et leurs méta données complétés.

 

Maillage interne

Certains mots clés peuvent porter des liens, c’est ce que l’on appelle des ancres. Vérifiez que les ancres sont positionnées sur les bons mots clés.

 

Maillage externe

Il est possible de citer un tiers et de renvoyer vers son site. Il serait bon de prévenir ce tiers afin que ce dernier ait conscience qu’il a été mis en avant. Ainsi, si le cœur lui en dit, il peut mettre en avant un extrait de votre article ainsi qu’un lien vers votre site.

Vérifiez que l’article a un bon SEO grâce à des outils spécifiques tels que YOAST SEO pour les sites WordPress.

 

Relisez-vous

Si vous débutez dans l’écriture d’articles, et que vous n’avez pas fait Khâgne Hypokhâgne ou que nous n’êtes pas une secrétaire de rédaction (soit une pro dans le fait de détecter les coquilles et les fautes) : je vous invite à suivre les indications suivantes.

 

3 relectures avec pause

Une fois toutes les étapes ci-dessus réalisées, l’article enfin rédigé, faites une pause. Comme vous avez le nez dans l’article et que votre cerveau est embué par le sujet choisi, le choix des mots, la syntaxe, le SEO…Vous devez l’aérer pour pouvoir switcher et vous concentrer uniquement sur la relecture.

Aérez votre cerveau quelques minutes et relisez-vous une première fois. Ensuite faites le même exercice. Avant la troisième relecture prenez une pause beaucoup plus longue, voire laissez une nuit passée avant d’y retourner (si l’échéance le permet).

 

Révision

Par quelqu’un

Faire relire un texte encore non paru à un tiers nécessite de bien choisir cette personne.

Choisissez quelqu’un :

  • de confiance
  • qui n’est (idéalement) pas du même secteur
  • surtout qui n’est pas dans le jugement

 

Vous n’avez pas besoin de quelqu’un qui vous déprécie et qui vous juge négativement parce que vous faites des fautes d’orthographe. En France, c’est un phénomène qui touche beaucoup de gens et même des managers, des dirigeants d’entreprise et autres. Pas de honte ! Le plus important est d’en être conscient et de mettre en place un système de correction qui soit efficace.

 

Via un outil de correction

Différents outils de correction grammaticale existent, en voici quelques-uns :

  • Bon patron
  • Reverso
  • Cordial

Attention, la plupart du temps ils ne détectent pas tout.

 

Avec ces quelques astuces, vous voilà équipé(e)s pour aborder la rédaction web et mettre en place votre stratégie de contenu. Si vous souhaitez partager d’autres astuces ou outils qui s’avèrent très utiles, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

 

A très vite.

Content marketing : comment écrire pour le web. www.marketingconscient.com

Content marketing comment écrire pour le web – www.marketingconscient.com

 

Pin It on Pinterest

Share This